Assurances

Assurances

Le covoitureur est couvert par deux assurances qui sont obligatoires même lorsqu’il ne s’agit pas de covoiturage. En d’autres termes, le covoiturage ne change rien en matière d’assurances.
L’assurance Responsabilité Civile (R.C.) et l’assurance accident de travail vous garantissent de pouvoir covoiturer en toute sécurité.
 
En tant que chauffeur vous êtes assuré par:
Comme passager :
D’autres assurances peuvent également offrir plus de confort mais ne sont pas obligatoires par la loi. La plus courante est l’assurance familiale. En tant que passager, vous pouvez par exemple causer des dommages au véhicule de votre chauffeur. Dans ce cas, vous pouvez faire intervenir l’assurance familiale.
 

Responsabilité civile

Au cas où l’assurance accident de travail n’intervient pas, l’assurance Responsabilité Civile pour les véhicules à moteur du propriétaire du véhicule entre en jeu. La seule condition est que les indemnités que le chauffeur reçoit de ses passagers ne soient pas supérieures aux frais réels de la voiture et qu’il ne fasse pas de bénéfice en covoiturant.

Le prix conseillé est de 0,08 € par km. Une voiture moyenne coûte € 0,36 par km. Ce montant comprend le carburant, l’assurance, les taxes et l’entretien du véhicule. Dans une voiture familiale moyenne, 4 personnes peuvent prendre place confortablement (0,36 divisé par 4 égal plus ou moins 0,09€).
 
Si le conducteur de la voiture est responsable de l’accident, les dégâts corporels et matériels causés à des tiers sont pris en charge par l’assurance RC. « Des tiers » signifient toutes les personnes à part le conducteur, donc également les passagers covoitureurs dans la voiture.
 

Étant donné qu’il s’agit de covoiturage sur le chemin du travail, l’assurance accident de travail de l’employeur sera toujours la première à entrer en compte en cas d’accident avec dommages corporels. En cas d’accident en covoiturant avec une voiture de société (sur le chemin du travail), vous êtes également assuré, pour autant que le covoiturage soit mandaté par votre employeur. Depuis le 15 novembre 2008, un examen médical n'est plus nécessaire.

Accidents de travail

Le trajet domicile-travail inclut aussi: